Vous êtes ici

Journées nationales de la macula et du dépistage de la DMLA du 24 au 28 juin

09 mai 2019 12:14

Pour la 4e année consécutive, les Journées nationales de la macula donnent rendez-vous aux Français pour s'informer sur les pathologies de la macula et proposer aux personnes à risque de se faire dépister.

La dégénérescence maculaire liée l’âge (DMLA) est une altération de la macula (*) pouvant avoir de lourdes conséquences au plan visuel. Parce qu’elle peut entraîner une perte de la vision centrale, il est souvent difficile de vivre avec la maladie.
Elle concerne un million de personnes en France.

La maladie est insidieuse et apparaît souvent sans que des signes d’alerte ne soient perceptibles. Si ses causes sont nombreuses, le premier facteur de risque reste l’âge avancé. Il n’est aujourd’hui pas possible de guérir la DMLA, mais il existe des traitements pour en ralentir l’évolution (dans le cas des DMLA exsudatives). L’adoption d’une bonne hygiène de vie (alimentation équilibrée, activité physique régulière, arrêt du tabac) reste le meilleur moyen de prévenir la DMLA.

Où consulter sur Marseille ?

- Hôpital Nord Saint Antoine - Chemin des Bourrely (15e) - Tél. : 04 91 96 44 44
Contacter le secrétariat pour prendre RDV
- Centre ophtalmologique Paradis Monticelli - 433 Rue Paradis (8e)  - Tél. : 04 84 25 64 00
De 9h à 17h
- Cabinet Vision Sud - 8 allée Turcat Méry (8e) - Tél. : 04 96 20 60 23
Lundi 24 juin de 9h à 12h

(*) Le terme macula, qui signifie « tache » en latin, désigne une zone de couleur jaune située au centre de la rétine, dont elle occupe 2 à 3% de la surface seulement. D’un diamètre de 2 à 5 mm, la macula comprend en son centre la fovéa, petit creux qui permet l’acuité maximale de l’œil, c’est-à-dire celle qui donne la vision des détails la plus précise. La macula joue donc un rôle essentiel dans la précision des gestes et des activités comme la lecture, la couture, la reconnaissance des détails et des visages, la conduite automobile, la fixation du regard, etc.