Vous êtes ici

Conseil municipal du 16 octobre 2017 : revoyez le différé

16 octobre 2017

Retrouvez le différé de la dernière séance du conseil municipal du lundi 16 octobre 2017.

Les dossiers suivants ont notamment été abordés, lors de cette séance :

  • La convention avec la SASP Olympique de Marseille pour la mise à disposition du stade Orange Vélodrome
  • Le patrimoine marseillais avec notamment la rénovation des façades de l'immeuble du Corbusier
  • Le déplacement à Miami, au mois de novembre d’une délégation marseillaise, conduite par Jean-Claude Gaudin

Le contexte

 
Deuxième ville de France où bat le coeur du football, Marseille s’est dotée d’un stade aux dimensions et à l’architecture dignes de ses ambitions sportives et du palmarès de son club phare.
Les travaux de reconfiguration du stade Orange Vélodrome ont permis de proposer à l’Olympique de Marseille un équipement répondant aux standards des stades européens, digne des compétitions auxquelles le club participe, à commencer par la Ligue Europa pour la saison 2017-2018.
Depuis la fin des travaux, à l’été 2014, son utilisation par l’Olympique de Marseille était régie par une convention de mise à disposition. Tout au long des trois saisons sportives qu’elle a couvert, cette convention a permis à toutes les parties prenantes de prendre leurs marques dans cet équipement reconfiguré.
Cette convention est arrivée à son terme le 30 juin 2017.
À la fin du mois de juillet, le maire de Marseille et le président de l’OM signaient un accord décomposé en six chapitres, portant notamment sur le stade Orange Vélodrome, la réalisation d’un musée et les conditions d’évolution des équipes féminines et de formation du club.
La convention présentée ici en est la première concrétisation.
Conclue dans le prolongement de cet accord, elle concrétise donc des projets et des engagements communs, dans le cadre d’une collaboration fructueuse.
Elle couvrira a minima les trois prochaines saisons sportives, et sera renouvelable jusqu’à six saisons supplémentaires.


DES OBJECTIFS COMMUNS

 

  • Consolider les relations entre la Ville et l’OM
  • Rayonner à l’international
  • Promouvoir un stade Orange Vélodrome légendaire
  • Favoriser les pratiques sportives chez les jeunes grâce au club phare
     

LOYER DU STADE

 
La convention prévoit un nouveau montant du loyer pour le stade Orange Vélodrome.

L’OM versera désormais à la ville de Marseille un loyer composé :

  • d’une part fixe de 5 millions d’euros (contre 4 millions auparavant)
  • d’une part variable assise sur le chiffre d’affaires généré par le club dans le cadre de l’exploitation du stade : billetterie, recettes publicitaires et hospitalités (contre billeterie uniquement auparavant)
  • le loyer total sera plafonné entre 6 et 9 millions d’euros, selon les compétitions auxquelles l’OM participera
     

INVESTISSEMENTS DANS LE STADE ORANGE VÉLODROME

 
L’OM obtient l’autorisation de la Ville de Marseille de proposer et de financer, dès 2017, des aménagements visant à offrir à ses supporters des conditions d’accueil améliorées, pour un montant maximal de 5 M€, et à obtenir, en compensation, une réduction de loyer représentant 20 % des dépenses engagées.
Les aménagements envisagés intègrent, notamment, l’éclairage, la sonorisation, les hospitalités et la sécurité.
Leur programme sera préalablement soumis à l’accord de la Ville de Marseille, donné dans des conditions conformes aux stipulations du contrat de partenariat.


LE "MUSÉE OM"

 
La Ville de Marseille et l’Olympique de Marseille formalisent leur souhait de voir la réalisation d’un "Musée OM", un nouvel équipement à la hauteur de l’un des clubs les plus emblématiques de France et d’Europe.
Dans le cadre d’un accord à nouveau avec le partenaire Arema, ce musée, situé dans l’enceinte du stade, avec un accès boulevard Michelet, s’inscrira dans un nouveau parcours culturel et touristique, à l’instar de ceux qui existent dans bon nombre de stades des grandes métropoles et qui rencontrent un énorme succès populaire.
Le "Musée OM" bénéficiera d’une participation financière de la ville de Marseille de 1 million d’euros par année sur trois ans, et partagera, avec elle, ses bénéfices nets.
À l’occasion de "Marseille, Capitale Européenne de la Culture" en 2013, la Ville de Marseille a investi 85 millions d’euros dans la restauration de ses monuments historiques. Ces efforts considérables ont permis de renover, puis d’ouvrir au public dans les temps, des bâtiments exceptionnels comme le Palais Longchamp, le Château Borély ou encore le Château de la Buzine.
Le succès de cette manifestation a conféré, à la ville la plus ancienne de France, un statut de ville patrimoniale riche d’une architecture monumentale du XIXe.
Les chiffres conséquents de la fréquentation touristique relevés depuis, en permanente augmentation, témoignent de l’attractivité de Marseille qui s’emploie à proposer une offre culturelle diversifiée.

LA CITÉ RADIEUSE

 
Afin de renforcer son identité patrimoniale, la Ville de Marseille s’engage auprès des propriétaires privés dont les biens contribuent à dynamiser l’attrait culturel sur son territoire.
C’est le cas notamment de la Cité Radieuse qui, de par son caractère unique, constitue une pièce maîtresse de l’oeuvre de Le Corbusier. Preuve de sa renommée internationale, elle a été inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco, depuis le 17 juillet 2016.
Pour la reconnaissance et la conservation de la Cité Radieuse, la Ville de Marseille présente, au Conseil municipal du 16 octobre 2017, une subvention de 9 %, représentant 11 500 euros, accordée au syndicat des copropriétaires pour la réalisation des études de réfection des façades Sud et Nord, de l’auvent Ouest et de l’atelier des dessins.
Par ailleurs, la Ville de Marseille participe activement à la candidature au Patrimoine Mondial de l’Unesco (délibération n° 10/0938/FEAM du 25 octobre 2010).


LES CHANTIERS CONDUITS EN 2017

 

  • Restauration du bâtiment de Partage des Eaux (Longchamp) - 4e
    ►1 400 000 € TTC
     
  • Restauration et mise en sécurité des remparts donnant sur les espaces accessibles au public du Fort d’Entrecasteaux - 7e
    ►1 800 000 € TTC
     
  • Restauration des portails monumentaux et grilles du Palais des Beaux Arts (Palais Carli) - 1er
    ►185 000 € TTC
     
  • Travaux de mise en sécurité de la Citerne des Moulins pour réouverture à la visite - 2e
    ►21 000 € TTC
     
  • Poursuite de la restauration de l’Hôpital Caroline dans le cadre de la convention pluriannuelle passée avec l’association Acta Vista
    ►420 000 € (subvention annuelle Ville de Marseille)

     

LES PROCHAINS CHANTIERS VISANT A RESTAURER LE PATRIMOINE VONT CONCERNER à partir de 2018 :

 

  • Requalification et la mise en valeur du site archéologique du Port Antique de Marseille - 1er
    ► 1 800 500 € TTC
     
  • Restauration du Monument aux Héros de l’Armée d’Orient et des Terres Lointaines (1ère phase) - 7e
    ►850 000 € TTC
     
  • Restauration du site archéologique de l’Oppidum de Verduron Haut - 15e (Rapport inscrit à l’ordre du jour du Conseil Municipal du 16 octobre 2017)
    ►285 000 € TTC

     
  • Restauration de la Tour des Catalans, dans le cadre de la phase II de l’aménagement de la plage des Catalans
     
  • Poursuite de la restauration du Fort d’Entrecasteaux et reconversion du site en fonction du résultat de l’appel à projet en cours
     
  • Reconversion de la Maison du Figaro, Immeuble XVIIe siècle, angle Canebière / Cours Saint-Louis, dans le cadre d’un appel à projet en cours
     


DES ÉTUDES ONT ETE ÉGALEMENT LANCÉES POUR :

 

  • La restauration extérieure et les travaux de stabilité de l’Eglise Saint-Vincent-de-Paul Les Réformés (phase 1) - 1er
    ► 5 745 000 € TTC
     
  • La restauration des charpentes, plafonds, planchers et travaux de première urgence de l’Eglise Saint-Joseph - 6e
    ► 200 000 € TTC
     
  • La stabilité et la conservation de l’Eglise des Grands Carmes - 2e
    ► 350 000 € TTC
     
  • La restauration des charpentes, couvertures de l’Eglise Saint-Cannat et la stabilité du Maître-autel - 1er
    ►230 000 € TTC

    La rénovation des installations techniques et la requalification des espaces publics intérieurs - 1er
    ► 500 000 € TTC
     
  • La restauration des menuiseries extérieures du Palais des Beaux-Arts - Carli - 1er
    ► 300 000 € TTC
     
  • La réfection de l’étanchéité des couvertures et toitures de l’Abbaye Saint-Victor - 7e
    ► 60 000 € TTC


LES MOBILIERS LITURGIQUES ET OBJETS D’ART SONT ÉGALEMENT PRIS EN CHARGE, DANS UNE MOINDRE MESURE POUR :

 

  • La réinstallation du baptistère à l’Eglise Saint-Laurent - 2e
     
  • La restauration d’un bas-relief du XVIIe siècle représentant l’Assomption de Sainte Marie Madeleine (classé MH) - Eglise des Chartreux - 4e
    ► 30 000 € TTC
     
  • La restauration d’un tableau de grande dimension représentant "La Nativité" du XVIIe siècle d’auteur inconnu - Chapelle Saint-Joseph - 14e
    ► 30 000 € TTC
     
  • La restauration du tableau représentant Lucien Muratore par Jean Roque - Opéra - 1er
    ► 27 000 € TTC
     
  • Les études de restauration des ex-votos de Saint-Marcel (54 unités classées MH) - Travail en partenariat avec l’Ecole d’Avignon ne donnant lieu à aucune rémunération
La mission officielle, conduite par Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille et président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, invite les acteurs du territoire, à travers une programmation stratégique et ciblée, à promouvoir Marseille et ses filières d’excellence : santé, port-croisières, tourisme-art de vivre, numérique, aéronautique.

Ce déplacement sera adossé aux "French Weeks", événement organisé par la Chambre de Commerce Franco-Américaine de Floride. Cette dixième édition, lancée en partenariat avec le Consulat général de France à Miami et sous le patronage de l’Ambassadeur de France aux États-Unis, regroupe plus de 20 grands événements ayant pour objectif de faire progresser les relations franco-américaines dans le sud de la Floride, tant d’un point de vue économique que culturel.

OBJECTIFS DE LA MISSION

 

  • Faire connaître le territoire et le marché Marseille Provence aux décideurs économiques et institutionnels de Miami et de la Floride
  • Accompagner nos entreprises à l’international (avec un soutien financier sur l’organisation de rendez-vous BtoB)
  • Attirer de nouveaux investisseurs et de nouveaux talents sur notre territoire et développer des nouveaux courants d’affaires
  • Concrétiser la dynamique engagée, avec Miami, depuis juin 2015, par la signature d’un accord de coopération entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et le Comté de Miami-Dade

 

LE PROGRAMME

 

  • À ce jour, près de 40 entreprises du territoire représentant ses filières d’excellence participeront à la mission
  • 16 entreprises seront accompagnées financièrement via un soutien de la Métropole
  • 200 rendez-vous BtoB seront organisés par la CCIMP / CCIR (via Business France et la Chambre de Commerce Franco-américaine), Provence Promotion et Euroméditerranée
  • 3 tables rondes sur les thématiques du SmartPort, de la santé et de la sécurité dans l’IoT numérique seront inscrites au programme des "French Weeks".
    Sur la table ronde dédiée au SmartPort, Christine Cabau Woehrel (GPMM), Dominique Lebreton (MGI) et Bruno Gutton (CMA CGM) seront les grands témoins de notre savoir-faire.
    Sur celle consacrée à la santé, Frédéric Collart, vice-président de la Métropole, en charge de la santé, les professeurs Didier Blaise (IPC) et Nicolas Levy (APHM) animeront le débat .
    Enfin, sur la sécurité dans l’IoT-numérique (Internets des objets), la société NxTVN et 2 autres sociétés de la délégation (STID, ITP Protect, EEWORX) interviendront.
  • La filière tourisme/croisières sera également promue lors de cette semaine en Floride. Des rendez-vous seront organisés par le Club de la croisière et l’Office du Tourisme auprès de grands armateurs, tels que Carnival Cruise Line, Silversea Cruises, Royal Caribbean Cruise line et Dysney Cruise Line.
  • Plusieurs visites de sites permettront à l’ensemble des participants d’appréhender l’écosystème de Miami : Port de Miami et centre opérationnel de suivi de la flotte (fleet center) de CMA/CGM, afin d'alimenter les échanges entre les 2 ports
  • A Wynwood - exemple de quartier industriel reconverti grâce au street art - un accord de coopération sera conclu, entre Goldman Properties et Euromediterranée qui souhaite transposer ce projet sur Euromed 2.
  • Visite de l'Incubateur et écosytème French Tech pour soutenir le création du FrenchTech Hub de Miami
  • Rencontre avec le Greater Miami Convention and Visitors Bureau : équivalent de l’Office de Tourisme pour un échange d’expériences autour de l’accueil de grands événements, comme Artbasel ou Emerge America
  • Visite de studios de cinéma (Miami en compte 4) pour alimenter la réflexion sur la filière cinéma et envisager des accords avec le Pôle Média de Marseille
  • Visite du Centre opérationnel d’urgence pour découvrir le fonctionnement de ce centre, au coeur du dispositif lors du passage de l’ouragan IRMA  et échanger sur la question de la prévention et la gestion des risques
  • Animation grand public : tournoi de football organisé par l’Olympique de Marseille, le dimanche 5 novembre après-midi.
  • Soirée de promotion du territoire, le mardi 7 novembre, avec 150 invités de Miami (investisseurs, chefs d’entreprises, élus …), aux côtés de la délégation de la ville de Marseille, pour parler du territoire
  • Soirée "Tourisme" réservée aux professionnels, organisée par le CD13, le mercredi 8 novembre
  • Happening "Street art" à Wynwood
  • Soirée de clôture des "French Weeks", le jeudi 9 novembre.
     

ACCORD DE COOPÉRATION "SISTER AGREEMENT"

 
Le président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, signera le premier accord de coopération entre Marseille et une ville américaine.
L’objectif est d’établir une relation officielle avec le Comté de Miami-Dade et d’engager un partenariat sur des programmes économiques et touristiques promouvant les deux territoires.



RETOUR SUR LES PRÉCÉDENTES MISSIONS ÉCONOMIQUES à L'ETRANGER

 
118 participants dont 40 entreprises
Avant la mission, 57 % des participants entretenaient déjà des relations d’affaires avec la Grande-Bretagne. À l’issue de la mission, 71% envisageaient de développer des relations d’affaires sur cette destination.
Des contrats de partenariat ont été noués (ouverture d’une antenne ou d’un bureau, développement d’un réseau de distribution pour au moins deux participants).
Action de conseil auprès des entreprises françaises pour le développement sur le marché anglais, et pour les entrepreneurs anglais sur la Provence.
Développement de projets de films avec des producteurs anglais.
Depuis la mission à Londres en mai 2016, les acteurs économiques du territoire sont en lien étroit avec des partenaires privilégiés britanniques.
La Ville de Marseille a joué un rôle de facilitateur dans ces échanges économiques et a permis de développer de nouveaux courants d’affaire suivis aujourd’hui par la Métropole, Euroméditerranée ou encore Provence Promotion.

45 participants dont 17 entreprises
Participation au Forum de l’innovation organisé par les ministères des Affaires étrangères français et japonais : un stand aux couleurs de Marseille et des témoignages de grands témoins et entreprises de la délégation lors des ateliers thématiques (médecine , innovation, tourisme)
Sur la filière santé, plusieurs partenariats ont été établis avec le cluster santé de Kobe, notamment par l’IPC, le Professeur Lévy (APHM) ou encore le bio-accélérateur marseillais One Life.
Plusieurs entreprises participant à la délégation ont signé des contrats ou des partenariats avec des firmes japonaises (Bacchus Wine, Icar, La Grande Savonnerie …)

Suite à cette mission, une délégation de chefs d’entreprises japonais a été accueillie à Marseille en mars 2017.
Le groupe Toyoko Inn a ouvert récemment le premier hôtel de la chaîne en Europe, à Marseille, près de la Gare Saint-Charles. Le groupe est déjà en pourparlers pour étendre son projet à côté du premier bâtiment.

26 participants dont 12 entreprises.
Mission sectorielle (thématique numérique principalement) partenariale (Ville, Métropole, CCIMP, Aix-Marseille French Tech, Provence Promotion).
Présence au DLD Forum de Tel Aviv avec un stand mis à disposition des entreprises.
6000 visiteurs sur 2 jours, 4500 participants étrangers, 106 délégations internationales, 200 médias présents pour couvrir ce grand rendez-vous de la "tech" qui existe depuis 6 ans et réunit les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple).
Cette mission a permis d’aider une douzaine de start-ups à rencontrer investisseurs et chefs d’entreprises disposés à investir sur notre territoire, grâce aux rendez-vous et temps forts proposés.
Plusieurs startups sont en cours de finalisation de contrats ou partenariats (Geosentinel, Aixsonic, My Tech Trip …). Provence Promotion est en contact étroit avec 4 sociétés israéliennes prospectées (TAT TECHNOLOGIES, MINDSPACE, TRUCKNET, SMARTAIR, NETAFIM), désireuses d’ouvrir des antennes à Marseille.

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet